Blog de Corinne Roche

Le Blog de Corinne ROCHE, Ecrivain

03 novembre 2008

Amis de la poésie, bonjour.

Ce blog a un petit côté forum qui me plaît beaucoup...

Pour ne pas démériter à côté des mordus de grammaire, voici ma contribution: il ne faut pas dire par contre, mais en revanche. C'est Voltaire qui a commencé à dénoncer l'emploi abusif de par contre, il y a quelques siècles. Pourquoi? Oui, pourquoi ne faut-il pas dire par contre, mais en revanche? Je l'ai su, mais j'ai oublié. C'est sûrement écrit quelque part dans le Grévisse. Mais j'ai la flemme de me lever pour vérifier.
Voici en revanche une forte pensée, glanée à la pause-café d'une formation de deux jours payée par la Fonction publique. C'était dans une vie antérieure. Je crains de n'avoir rien retenu d'autre, mais cette phrase a le mérite, dans sa modestie et sa concision, d'en dire presque aussi long sur la crise financière actuelle qu'un article du Monde de l'Economie.

IL VAUT MIEUX AVOIR LES BOURSES EN ACTION QUE DES ACTIONS EN BOURSE.

à bientôt, chers grammairiens...

Posté par corinneroche à 12:31 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

  • Quand la Poésie invite l'économie....

    IL VAUT MIEUX AVOIR LES BOURSES EN ACTION QUE DES ACTIONS EN BOURSE: c’est pourquoi la procédure d’acquisition est différente.
    Les premières s’achètent au son des trompettes, les dernières au son des violons, pour des raisons évidentes de mécanique. L’analyse porte sur l’optimisation de la dynamique, d’une part, et sur la macro économétrie, d’autre part.
    Les journalistes ont rarement fait plus concis et aussi parlant. Encore bravo !

    Assidûment votre…©ms/nov08

    Posté par m, 04 novembre 2008 à 14:05
  • Tout ça c’est la faute à Voltaire

    PAR CONTRE, les synonymes : à l’opposé, au contraire, d’ailleurs, en revanche, mais, par exemple ;

    Dans la liste des composants connexes, on ne trouve aucune association affichée, dans la liste des cliques (groupes primaires unis par des sens réciproques), par contre & en revanche figurent ensemble :

    - au contraire, en revanche, par contre, à l'opposé, mais, par exemples

    J’ignore le pourquoi de leur utilisation – mis à part un caprice du siècle des lumières- ?
    La seule explication, à mon sens, est que la locution adverbiale «par contre » était trop usitée, donc mal aimée des milieux littéraires qui ont suggéré sont remplacement par «en revanche ».( ?)
    Etant donné leur sens proche, à mon sens, leur utilisation respective tient à la fois du contexte et de la sonorité du phrasé.. et peut-être de la coutume orale… ? A ma connaissance, je ne connais aucune règle écrite sur le sujet. Si quelqu’un a de plus amples informations je suis preneuse. Merci d’avance.

    Actuellement, l’utilisation de «par contre» est tolérée.
    Assidûment votre…©m/nov08

    Posté par m, 05 novembre 2008 à 23:22

Poster un commentaire